Immobilie Achat, Vente, Location, Canada
Publié le 15 Septembre 2020 à 09h22 - 583 clics

Investir en LMNP : ce qu’il faut savoir

Acquérir un patrimoine immobilier, le faire fructifier et en plus payer moins d’impôts est une idylle. C’est, en quelque sorte, ce que le statut de loueur meublé non professionnel peut apporter. Entre abattement à partir de 50 % et amortissement possible, de nombreux investisseurs n’ont pas hésité à sauter le pas.

Qu’est-ce que le statut LMNP ?

Dans le cadre d’un investissement locatif classique, un investisseur acquiert le plus souvent un bien grâce à un crédit bancaire. Le remboursement est ensuite faisable grâce aux loyers perçus. Cependant, les revenus locatifs sont soumis à diverses taxes foncières. C’est justement là qu’intervient le statut de LMNP. Il permet d’accéder au régime spécial des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), un moyen de défiscalisation probant.

Le statut de LMNP existe depuis 1949. Il a été spécialement créé afin de stimuler l’offre sur le marché des locations meublées. Outre les réductions d’impôts, il est aussi possible de récupérer la TVA. Pour ceux qui désirent se faire des compléments de revenus, il est possible d’investir LMNP. Les personnes morales ne peuvent, cependant, pas acquérir ce statut.

Les conditions d’éligibilité au statut de LMNP

Avant toute chose, il va falloir acquérir un actif et l’équiper correctement selon les normes exigées par son usage. Ensuite, les loyers potentiellement gagnés ne doivent pas excéder un certain seuil et surtout ne doit pas dépasser la source de revenu principal du foyer. En cas d’investissement en résidence de services, la gestion doit être confiée à une entreprise spécialisée. Grâce à la signature d’un bail commercial avec cette dernière, la gestion du bien et le versement du loyer sont garantis. Enfin, il est obligatoire de déclarer son activité de location meublée non professionnelle afin de pouvoir profiter des avantages fiscaux. L’obtention d’un numéro SIRET est obligatoire.

Les procédures d’obtention du statut LMNP ne sont, en aucun cas, lourdes. Il suffit d’un petit passage auprès du greffe du tribunal de commerce de sa région. Le propriétaire dispose de 15 jours après la mise en service du bien pour faire ladite déclaration. Pour cela, il faut remplir le formulaire Cerfa P0i et faire le choix du régime fiscal sous lequel opérer (micro-Bic ou réel simplifié).

Voilà ce qu’il faut essentiellement savoir sur le statut de LMNP. Les conditions pour y accéder sont assez simples. Les investisseurs ne devront pas avoir de mal à l’acquérir et ainsi profiter des avantages.

Les publications similaires de "Blog"

  1. 10 Mai 2019Les bons d'investissement immobiliers au Pays Basque10076 clics
  2. 5 Sept. 2018Que faut-il absolument vérifier avant d'investir en SCPI ?3650 clics
  3. 10 Mars 2018Les promoteurs qui vous trouveront votre programme neuf sur Biarritz4783 clics
  4. 10 Oct. 2017Le prix d’un ravalement de façade en 20173960 clics
  5. 6 Oct. 2017Le prix d’un ravalement de façade en 20171984 clics
  6. 21 Août 2017Le pret immobilier est il accessible à tout le monde ?2538 clics
  7. 17 Juil. 2017Trouver toutes les annonces d'achats de biens immobilier intéressantes2325 clics
  8. 27 Nov. 2016j'aimerais vivre au pays basque5233 clics
  9. 16 Mai 2016L'investissement immobilier parisien reste un placement très attractif4587 clics
  10. 3 Mai 2016Les interventions urgentes pour des problèmes de serrures sont importantes3780 clics
  11. 17 Avril 2016Un métier de rêve2598 clics
  12. 14 Janv. 2016Pourquoi le Canada n'est équipé qu'en chaudière électrique ?2546 clics
  13. 29 Déc. 2015Ce que propose le crédit agricole en terme de crédit immobilier2365 clics